Comment créer des revenus complémentaires pour sa retraite ?

Il est important de se constituer un revenu destiné à compléter sa retraite, pour cela, de nombreux dispositifs financiers le permettent. En plus de la connaissance des différents supports aujourd’hui disponibles, il faut adopter une stratégie d’épargne efficace. Smart Gestion Privée vous donne quelques clés pour créer votre propre complément de revenus.

Des règles à respecter et quelques investissements simples

Avant de mentionner quelques-uns des supports utiles à la création d’une rente, donnons les règles qui doivent régir votre choix.

Il est d’abord primordial de définir un horizon à son investissement, car celui-ci conditionne la rentabilité annuelle que celui-ci doit fournir pour atteindre son objectif. La rentabilité annuelle est quant à elle corrélée au risque pris, on appelle cela le couple rendement / risque. En toute logique, un investissement à faible rentabilité aura un risque faible et demandera plus de temps pour atteindre ses objectifs.

C’est pourquoi les experts en placement recommandent de commencer à investir le plus tôt possible : à partir de 30 à 40 ans en général. De cette façon, le modèle d’épargne choisi aura tout le temps de développer une rente intéressante.

Complément de revenu : les alternatives pour votre retraite

L’assurance-vie, placement le plus connu des Français, permet de répondre à plusieurs objectifs. Une assurance-vie repose sur des versements pouvant être uniques ou réguliers, en cas de besoin, des rachats partiels peuvent être réalisés. La fiscalité avantageuse de l’assurance-vie et les avantages lors de la transmission du patrimoine en font un outil patrimonial incontournable.

Le Plan Épargne Retraite (PER) permet de bénéficier, ou non, d’une déduction d’impôts lors du versement sur ce support. L’intérêt étant de préparer sa retraite en ayant la possibilité de sortir en rente ou en capital. Les supports présents sur les différents PER sont similaires à ceux de l’assurance-vie, le